PREVISIONS

Previsions

Surveillance

Tendances

Cartes techniques

Modèles météo  

OBSERVATIONS

Vos observations

Webcams 

Températures 

Radar pluies

Images satellites 

Foudre

Neige

Plages/Océans

Vent / Houle

CLIMATO LIM

Climat par dpts

Normales mens.

Records

Les vents locaux

Bulletins mensuels

Dossiers divers

CLIMATO PC

Climat par dpts

Normales mens.

Records

Even. marquants

Bulletins mensuels

Dossier tornades

MULTIMEDIA

Forum

Vidéothèque






Stage au Mont Aigoual

separation

Note importante : profitez de l'option d'agrandissement des images en cliquant sur toutes les images ci dessous ! Si votre écran est trop petit, appuyez sur la touche F11 de votre clavier pour profiter pleinement des grandes photos ;)

Le trajet et l’arrivée au Mont Aigoual (1 er jour)

Nous sommes samedi (début des vacances de la Toussaint). Après une victoire et un beau match de foot je rentre chez moi en attendant la venue d’Oliv83 (supporter de l’OM) qui a parcouru ce jour la environ 700km pour venir jusqu’en Creuse (Trajet Toulon>Bourganeuf). Ils sont fous ces Marseillais ! lol

Après une journée de repos et de découverte de ma ville, nous repartons : direction, le Mont Aigoual ! Le voyage est assez long (7h) mais nous arrivons bien à bon port vers 20h30 dans la brume avec un vent léger de Sud au Mont Aigoual ! Difficile de se repérer là-haut ! Le brouillard était si dense que le seul moyen de nous repérer était les bandes blanches au sol !!

Voici une photo lors de notre passage en soirée dans le département de la Lozère :

mac

Christophe et Jean-Marc nous accueillent alors chaleureusement, on sent déjà l’esprit familial qui règne à l’Observatoire ! Les pizzas nous attendent, cuitent au feu de bois de l’Aigoual (vous n’en trouverez pas dans le commerce! ;-) ) Après ce repas bien sympa, nous sortons sur la tour, en compagnie de Jean-Marc pour admirer les lumières, au loin, de la ville de Montpellier ! Vraiment magnifique mais l’air est bien frisquet : et oui nous sommes à 1567m précisément au Nord du Gard ! Nous nous installons par la suite dans nos chambres, assez montagnardes que j’ai bien appréciées mais le chauffage a tourné à plein régime en raison de la fraîcheur présente !

Photos de ma chambre à l'Observatoire :

mac mac

Photo de la chambre d'Oliv83 :

 mac
ancre

separation

Une journée inoubliable… (2 ème jour)

Après un bon petit déjeuner, une visite de la salle d’observation nous attend. Nous découvrons alors les ordinateurs avec lesquels travaillent les prévisionnistes comme Jean-Marc :

mac

Les modèles sont vraiment très précis avec des zooms régionaux possibles pour tous les paramètres (géopotentiel à 500hPa, vent à toutes altitudes, températures à 2m etc..) bref vraiment génial !

Le géopotentiel à 1.5 PVU + vents en altitude : on peut superposer différents paramètres sur une même carte : vraiment pratique ! (photo de gauche) et voici le modèle Aladin (ici on a une carte de prévision de la T° à 2m) avec des zooms régionaux voire départementaux possibles (photo de droite) :

mac mac

Nous voyons aussi les ordinateurs pour les observations et les notes que prennent les prévisionnistes sur leur cahier d’observation...

Voici l'image radar de la France (gauche de la photo) et l'animation satellite IR (Infra-Rouge) sur la droite de la photo Et la carte foudre sur la photo de droite (pas beaucoup d'impacts ce jour là ! Pour en trouver regardez au large de la Bretagne) :

mac mac

L’après-midi, nous sortons et nous baladons dans une forêt pas loin de l’Observatoire. Le paysage est magnifique sur notre chemin, les arbres prennent leur couleur automnale… et tout est calme… très reposant ! ;-)

mac mac

La forêt est omniprésente ainsi que l'air pur et surtout.... le calme avec de magnifiques vues sur les reliefs et les plateaux alentours :

mac mac

Un papillon dans la bruyère...

mac

De très belles couleurs automnales et de magnifiques vues dans les forêts des Cévennes

mac mac


Un petit arrêt pour admirer le paysage et pour souffler tranquillement ;-)

mac

 

Me voici à gauche et notre ami Oliv ;-) à droite

 

mac mac

Les routes qui serpentent au coeur des vallées dans une ambiance très calme et zen sur la photo de gauche....On remarque bien ces entrées maritimes, littéralement accrochées et bloquées sur les reliefs (surtout Sud puisque ces entrées venaient directement de Méditerranée poussées par un fort vent de Sud) sur celle de droite.

A la fin de notre ballade, j’entends un bruit particulier qui m’a rappelé les montagnes pyrénéennes : les cloches… des vaches ! Tout est calme à ce moment là et nous savourons cet instant ! Je dis alors à Oliv : « Tiens regarde là-bas, j’ai l’impression que les nuages ont tendance à se recaler, à redescendre plus bas dans les vallées ! » Le rêve prendrait-il forme ? (voir photo de droite ci dessus)

Vont-ils s’en aller pour notre plus grand bonheur ou vont-ils rester agripper au relief ? Le 50/50 serait le bienvenu ;-)

Nous rentrons alors au Mont Aigoual et nous commençons à voir le soleil percer dans ces nuages accrochés encore … ce n’est qu’une question de temps maintenant :

mac mac

Nous faisons alors vite demi-tour et gagnons une route du contrefort Nord, plus dégagé (les entrées maritimes arrivaient sur nous dans un flux de Sud). La route nous dévoile deux aspects : un premier dans les nuages avec une visibilité bien réduite… une autre où le soleil est présent, le tout avec une ambiance bien fraîche (j’ai bien fais d’emmener mon écharpe lol) :

mac mac

La mer de nuages est bien présente et prend progressivement une forme plus "lisse" tandis que nous sommes dans le vent et les nuages !

 

mac mac

Le ciel s'éclaircit alors de plus en plus, et le sommet des nuages commencent à luire...

 

mac

mac

Une superbe (j’emploierai le mot « magnifique » plus loin ;-) ) mer de nuages s’offre à nos yeux, c’est magique avec ce soleil flamboyant ! Nous sommes les « rois du monde » du Mont Aigoual à ce moment là ! Nos APN fatiguent vite avec une dizaine de photos de prises chacun lol

Nous rentrons ensuite temporairement à l’Observatoire pour se réchauffer quelques minutes. Nous ressortons ensuite alors vite pour le coucher de soleil qui se dévoile peu à peu...

 

Les couleurs deviennent progressivement orangées, rougeâtres à l’Ouest et bleues/violettes à l’Est, la mer de nuages s’épaissit comme du coton et les premiers rayons de soleil flirtent avec cette couche épaisse de nuages : MAGNIFIQUE !

mac

Un ciel divin, magique...

mac

mac

Un nuage en éruption ;-) ET Un superbe dégradé de couleur (violet/bleu nuit vers le rouge/rose) sur une mer de nuages parfaitement consitutée !

Le soleil continue sa course et laisse un ciel en feu avec des couleurs magnifiques, intenses, puissantes… sur une mer de nuages aussi belle.

Admirez cette photo et imaginez vous à notre place…c'est le paradis !

Un coucher de soleil magnifique avec quelques cirrus peints par le soleil sur une mer de nuages bleu foncée/noire...

 

ancre

separation

Noyé dans les nuages (3ème jour)

La journée suivante, c'est le grand retour de nos entrées maritimes accompagnées d'un vent de Sud modéré à fort (voir vidéo): une journée où j'ai un peu bossé et où on a visité les lieux plus précisément avec la fameuse salle des archives où bons nombres de livres et de relevés nous attendaient :


L'après-midi fut très bénéfique pour élargir nos connaissances sur les orages et les types de cellules orageuses + convectives avec à la clé une explication sympa des orages en V (d'ailleurs je remercie Jean-Marc pour tous ses cours ;-) )

En soirée, repas sympa à 3 devant le best des films météo :" Twister" que je fais découvrir à Oliv (conquit littérallement par ce film qu'il ne risque pas d'oublier ^^ )

Quelques images de ce film :

 

Le ciel reste toujours bouché avec un vent très fort de Sud (40/45 noeuds ce soir là en moyenne!).
On teste alors la cible du Mont Aigoual (avec fléchettes) avec quelques parties puis le duel.... et le grand gagnant est Pierro ;-) (de peu mais victoire quand même lol)

Nous testons aussi biensûr les PC avec tous les modèles comme Aladin ou Arpège... un pur régal et ca se lit sur le visage d'Oliv :


On passe une bonne partie de l'après-midi dans la salle d'observation et Oliv s'imagine en présentateur météo... lol et moi c'est pas mieux :P :


Le soir, j'emprunte le PC du chef de station Christian et commence à taper mon TPE sur la prévision, surtout le plan et les idées essentielles (TPE prochainement sur le site !). Il fait bien froid au point d'enfiler mon manteau... et mon écharpe ! (Trop frileux peut être ^^). Le vent souffle très fort dehors avec de puissantes rafales ! Au rez de chaussée, l'eau s'infiltre et arrose les plantes près des fenêtres (très malin comme technique ;- ) )
Je peux vous dire que c'est vraiment impressionnant et prenant pour des personnes comme moi non habituées à ce vent aussi fort !

Dernier repas du soir avec Jean-Marc où on regarde Envoyé Spécial : bien sympa et marrant avec notre prévisionniste en forme ;-) Je fais ma petite cuisine ce soir là :

La Belle cuisine du Mont Aigoual



Petit point sur la journée d'un prévisionniste :
Sa journée débute très tôt à 6h où il doit relever les observations (synops). Il réalise ensuite les premières prévisions de la journée puis jogging en matinée avant son retour vers 12h (nouveau synops) + prévisions.
Repas de midi et c'est reparti pour un tour l'après-midi avec un nouveau bulletin vers 16/17h et un synops à 18h. Notons que le prévisionniste réalise d'autres tâches !
Enfin n'oublions pas qu'à chaque fois, le prévisionniste enregistre ses prévisions audio.

separation

Le départ... (5ème et dernière journée :-( )

Nous passons notre dernière matinée au Mont Aigoual avec tojours un petit déjeuner sympa avec Oliv puis c'est la préparation des bagages... remémoration de tous ces bons moments passés ici... dont un inouliable avec ce coucher de soleil sur la mer de nuages qui restera longtemps graver en moi je pense !
En fin de matinée, les "élus" du concours météo de Toulouse (seconde année TSE) nous rendent visite et Eric (un autre prévisionniste très cool) arrive. Il prendra le relais durant une semaine avant de céder sa place à un nouveau prévisionniste la semaine suivante.
Nous mangeons à la grande table du Mont Aigoual avec toute sa famille ! Tout le monde est réuni mais ce repas a un goût amer.. En effet l'heure du départ est maintenant imminente :-(
Nous partons alors à bord d'un navire.. heuu d'une voiture mais celle-ci est envahie d'humidité! Le volant est mouillé ainsi que les sièges : impressionnant ! Oliv me dit ne jamais avoir vu ça et je le comprends ^^ Coté temps, le ciel est bâché avec de faibles pluies et un vent modéré à fort bref tout cela est bien triste...
Je remercie grandement Jean-Marc pour les livres de météo qu'il m'a donné ainsi que tous ses cours ! Vraiment génial ! Je remercie aussi Christophe et le chef de station de bien avoir voulu nous accueillir et tout le reste de l'équipe du Mont Aigoual ;-)

Nous repartons donc le coeur serré en direction de la Creuse.. nous traversons la région de Mende, puis le Puy de Dôme où un ciel avec des lenticulaires nous accueillent (sympa tout ça !) :

mac mac

Et enfin, nous retrouvons la Creuse en arrivant par les Combrailles qui nous dévoilent un coucher de soleil bien sympathique :

mac mac

Merci d'avoir lu ce dossier qui j'espère vous a plu et qui vous donnera envie d'aller visiter le Mont Aigoual au coeur des Cévennes ;)


separation

 


ancre